18 May 2019

Le téléphone en entreprise : comment gérer son utilisation ?

Réussir en tant qu'entrepreneur
Photo Le téléphone en entreprise : comment gérer son utilisation ?

Le téléphone portable est devenu un outil indispensable au quotidien. Selon une étude, vous pouvez passer environ 2h d'appel par jour. Afin de mieux contrôler l'utilisation du téléphone en entreprise, il faudra que l'employeur et l'employé suivent certaines règles indispensables. Pour ne pas porter atteinte à la productivité et à la bonne marche de l'entreprise, voici les bonnes pratiques pour gérer l'utilisation du téléphone au travail.

Les conditions d'utilisation des téléphones professionnels

Dans le domaine professionnel, le téléphone est utilisé pour faciliter la communication entre les employés et les employeurs. C'est une alternative efficiente pour réduire les pertes de temps et d'argent. C'est pour cette raison que certaines entreprises octroient à leurs employés un téléphone portable avec un abonnement souscrit auprès d'un opérateur téléphonique. Cependant, des règles ont été instaurées pour faciliter la gestion de son utilisation. Il faut savoir que votre employeur peut contrôler vos appels et demander une liste de vos appels sortants.

L'entreprise pourra prendre des mesures si elle peut prouver que l'appel effectué par l'employé n'est pas d'ordre professionnel. A noter que le relevé des appels peut se faire sans l'aval du concerné. Toutefois, l'employeur n'a aucun droit d'écouter la conversation de ce dernier sans le prévenir avant. L'employé a le droit de se disculper et de prouver que les accusations sont non fondées.

Les conditions d'utilisation des téléphones personnels

Certaines sociétés ont décidé de favoriser l'utilisation des téléphones personnels comme moyen de communication au bureau pour limiter leurs factures. Même si elles doivent indemniser leurs employés, le coût est moins conséquent. L'employé se retrouve plus libre dans la consommation de son crédit car c'est lui qui se charge de sa gestion et qui devra payer les dépenses en plus. Son employeur ne pourra pas surveiller ses appels. Toutefois, il peut poser certaines conditions pour limiter les abus.

L'employeur ne peut pas formellement interdire à ses employés d'utiliser leur mobile sur leur lieu de travail. Mais il pourra imposer des restrictions adaptées aux fonctions tenues par ces derniers. Si l'appel peut par exemple porter atteinte à la sécurité de ses clients ou de ses collègues, il est strictement interdit. Il en est de même si les ondes du mobile peuvent gêner le fonctionnement des outils de travail de ses employés. L'utilisation du téléphone en tant qu'outil de stockage de documents professionnels est également prohibée pour éviter les fuites d'informations.

Application des sanctions en cas d'utilisation abusive de téléphone

Si l'employé a utilisé abusivement son téléphone, qu'il soit personnel ou professionnel, son employeur pourra appliquer les sanctions disciplinaires y afférentes. Selon la loi, 11h à 15h d'appel personnel pendant 2 mois consécutifs est considéré comme abusif. La sanction devra être équitable pour ne pas risquer de recevoir une plainte pour non-respect des droits de l'accusé.

Généralement, la sanction appliquée est la confiscation temporaire ou définitive du téléphone. Il arrive aussi que l'employé reçoive un avertissement ou soit licencié en cas de récidive. Le stockage des dossiers professionnels sur un téléphone personnel est également sanctionné, surtout en cas de perte ou de vol de ce dernier. En effet, cela risquerait de compromettre le projet en cours, s'il est divulgué. C'est une atteinte au secret professionnel qui peut entraîner des sanctions lourdes avec des indemnisations.